3 janvier 2020

Pourquoi je suis
spécialisée food ?

« Graphiste culinaire », quèsaco ?

Pour ceux qui atterriraient ici par hasard, je m’appelle Audrey et je suis graphiste culinaire. Si l’on ne questionne jamais un photographe culinaire sur son activité, on m’interroge souvent sur ce qui se cache exactement derrière mon métier. Je ne crois pas être la première à utiliser cette expression mais elle est encore peu connue. Cela veut simplement dire que je suis une graphiste spécialisée dans la communication des acteurs de « La Food » (ie. tous les métiers de l’alimentation et de la restauration). Je conçois donc des identités visuelles pour les métiers de bouche, l’épicerie fine, les producteurs locaux & les food-entrepreneurs. Je crée et décline des logos qui racontent leurs histoires et traduisent leurs valeurs.

Comment j’en suis arrivée là ?

En 2016, je tombe par hasard sur le site Freelanceboost de Jonathan Path qui livre régulièrement des conseils aux freelances qui souhaitent se vendre mieux et décrocher de meilleurs contrats. Je suis alors indépendante depuis 3 ans, en tant que graphiste « tout court ». Comme la plupart de mes collègues, je touche à tout et je me veux la plus large possible dans ma gamme de prestations. En plus de m’ouvrir les yeux sur des évidences, Jonathan évoque surtout l’importance de se spécialiser, de faire la différence dans un secteur où la concurrence est rude. À cet instant, il sème en moi une petite graine qui germera très rapidement.

Je ne sais pas si c’est propre à moi-même ou lié à mon statut d’indépendant, mais je ressens régulièrement le besoin de faire le bilan sur ma situation professionnelle. Car si j’ai fais le choix de l’indépendance, c’est pour pouvoir me créer mon « métier de rêve ». Et je cherche perpétuellement à tendre vers cet idéal.

Le temps de l’introspection

Je m’interroge.
Comment puis je prendre encore plus de plaisir dans mon travail ? Qu’est-ce qui me fait vraiment vibrer ?
Quels sont les personnes, les projets pour lesquels j’ai vraiment envie de travailler ? 
Quelle est ma valeur ajoutée ? Qu’est ce qui me différencie des autres graphistes ? 
Qu’est-ce qui est important pour moi ? Quelles sont les valeurs qui me sont chères et avec quelles professions je les partage ?

Je fais le point sur les projets que j’ai aimé réaliser jusqu’ici. Je constate rapidement qu’ils ont tous en commun de graviter autour d’un même centre d’intérêt : La nourriture ! Je ne suis pas surprise. J’aime MAN-GER. J’aime surtout réunir mes proches autour de bons repas. J’aime connaître l’histoire des produits que je cuisine. J’admire les savoir-faire des artisans des métiers de bouche, j’admire la passion des producteurs, je dévore les émissions culinaires et la créativité des chefs français, j’admire la quantité et la qualité de nos produits régionaux. Je suis fière de notre culture culinaire et de l’importance que nous accordons à ce que nous mangeons. J’aime la convivialité et la générosité d’un repas partagé.

Et avec du recul…

… je réalise que la vie m’a gentiment menée jusque là.
En 2009, j’intègre pour deux années d’alternance Hachette et sa prestigieuse maison d’édition Les Éditions du Chène. Pendant ces deux ans, je vais travailler sur de nombreux « beaux livres » de cuisine aux noms d’institutions gastronomiques. Le grand Véfour, Hugo & Victor, Amorino, Au corocidile, Astrance, Ladurée… dont les livres sont aujourd’hui encore exposés en évidence dans mon bureau. Je salive devant les photos, je décortique les recettes, j’admire la précision de cet art culinaire.

En 2011, un mois après la fin de mes études, je décroche un entretien suite à une candidature spontanée. Vertigo, c’est l’histoire de Julien Fouin et Ludovic Dardenay, deux serials-entrepreneurs-restaurateurs, passionnés par la restauration et les métiers de bouche. Ils possèdent aujourd’hui 7 restaurants, une boulangerie et un accélerateur dédié aux food-entrepreneurs. À l’époque, ils me poussent à me lancer en indépendant. Je collabore avec eux pendant 3 ans sur tous leurs projets. J’accompagne aussi Julien sur Kéribus qui édite principalement des livres de cuisine « qui racontent des histoires savoureuses, des rencontres avec les hommes et les femmes qui cultivent, récoltent, mitonnent, assaisonnent et élaborent ce que nous mangeons chaque jour pour vivre heureux et en pleine forme. »  À leurs côtés, je découvre l’envers du décor, le choix des produits de qualité, le savoir-faire des restaurateurs, je rencontre les équipes, je me familiarise avec cet univers passionnant.

En 2010, je rencontre l’homme que j’épouserais 7 ans plus tard. Je vis alors à Paris depuis plusieurs années et je m’y sens bien. Mais Raphaël est agriculteur et n’a pas l’intention de quitter ses terres normandes. À ses côtés, je vais à la rencontre d’un univers qui m’est parfaitement étranger. Je ne connais de l’agriculture que ce que j’en ai vu à la télé. Pas que du bien, vous l’imaginez. Merci les médias ! Je découvre pourtant la passion des paysans pour leur métier – tellement plus qu’un métier –, l’amour de la terre, la fierté de l’héritage familial, la satisfaction de nourrir le monde, de produire des ingrédients de qualité. Je rentre facilement dans cette grande famille agricole et je me lie d’amitié avec ses proches, éleveurs, producteurs, maraîcher… J’ai aujourd’hui une profonde admiration pour tous ces individus qui font de leur mieux pour vous proposer les meilleurs produits possibles et qui doivent malgré tout faire face aux critiques incessantes de gens ignorants.

Mon client idéal

Retour en 2016.
C’est tout vu, ma voie est en réalité toute tracée.
Mon client idéal, ce sera vous : Producteur,maraîcher,volailler, épicier,primeur, caviste,fromager, vigneron,restaurateur,traiteur, boulanger, pâtissier,glacier, biscuitier, chocolatier, confiturier,confiseur,boucher,charcutier, poissonnier, etc…Vous, qui donnez du plaisir aux gens avec vos produits gourmands, une pause douceur dans un quotidien à mille à l’heure, un moment de partage dans un société individualiste.

Vous, qui êtes fiers de vos produits,de votre savoir-faire et qui souhaitezle faire connaitre au plus grand nombre.
Vous, qui souhaitez avoir une image de marque à la hauteur de votre produit lui-même ?
Vous, qui souhaitez investir dans votre projet pour lui donner toutes les chances de réussir ?
Vous, qui cherchez quelqu’un qui s’impliquera dans votre projet comme si c’était le sien ?

Et moi, j’ai de l’admiration pour ce que vous faites, je partage vos valeurs et vos engagements. Je connais vos problématiques, vos contraintes et vos préoccupations,je sais anticiper vos besoins et vous proposer des solutions qui feront la différence. Et comme vous, je suis attachée à ma région. 

Alors je me suis donnée pour mission de promouvoir le savoir-faire des producteurs français, faire découvrir des saveurs d’exception, défendre la qualité et le bon goût, convaincre toutes les générations de l’importance du « mieux manger », éveiller les sens à travers une identité de marque aux petits oignons ! Rien que ça !

Cultiver ma différence, ma valeur ajoutée

Avec cette décision de me spécialiser est né le désir profond de servir au mieux mes clients. Depuis, je travaille chaque jour à devenir un peu plus experte dans mon domaine et à m’entourer des meilleurs pour vous offrir la meilleure des prestations. Je retire une vraie satisfaction de savoir que je peux réellement vous apporter quelque chose de plus.

  • J’ai à cœur de raconter l’Histoire derrière votre produit, votre marque, votre savoir-faire.
  • Je maîtrise la réglementation en vigueur en terme de packaging et d’étiquetage alimentaire,je vous guiderais sur cet aspect de votre communication.
  • Je connais les contraintes de fabrication en terme de packaging alimentaire et je saurais vous proposer des finitions qui feront la différence.
  • Je me forme au menu engineering pour améliorez votre rentabilité en optimisant la carte de votre restaurant.
  • Je sais anticiper les différents usages et support de votre logo car j’ai l’habitude de vos métiers.
  • Je suis entourée de professionnels spécialisés pour vos problématiques.
  • Je rédige un « livre blanc » sur l’importance de votre identité visuelle à destination des foods entrepreneurs.
  • Je travaille sur un projet personnel qui me pousse à aller à la rencontre de producteurs et food-entrepreneurs.
Et pour 2020 alors ?

J’ai aimé me replonger dans le passé et réaliser le chemin parcouru, constater que je m’approche chaque jour un peu plus de ce « métier idéal » dont je rêvais il y quelques années. 2020 apporte son lot de bonnes résolutions et de nouveaux objectifs. Cette année encore, la question est « Comment prendre encore plus de plaisir dans ce que je fais, dans mon travail au quotidien ? » L’objectif sera donc d’aller à la rencontre de clients encore plus passionnés et passionnants, avec qui je partage encore plus de valeurs. Chers clients, sachez que je suis tellement impatiente de faire votre connaissance ! Et d’avance, merci pour votre confiance précieuse.

© Crédit photo : wrightkitchen.com

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez chaque premier lundi du mois directement dans votre boite mail
du contenu gourmand, des liens utiles pour votre projet culinaire et des conseils graphiques pour votre identité visuelle :