25 mars 2020

10 RAISONS de CHOISIR UN FREELANCE
PLUTÔT QU’UNE AGENCE

Vous êtes décidés à investir dans la création de votre identité visuelle en faisant appel à un professionnel, mais vous ne savez pas où donner de la tête face aux milliers de résultats de votre recherche google. Avant tout, et quelque soit la taille de votre entreprise, vous devrez choisir entre une agence de communication ou un graphiste freelance pour la création de votre identité graphique. Pour vous aider dans votre décision, voici 10 raisons de faire appel à un(e) freelance plutôt qu’une agence.

C’est quoi, un freelance ?

Le mot freelance désigne simplement les travailleurs indépendants.
« Le travailleur indépendant travaille seul et pour son propre compte. Il n’est pas lié par un contrat de travail avec l’entreprise ou la personne pour laquelle il exécute sa mission. Il est autonome dans la gestion de son organisation, dans le choix de ses clients et dans la tarification de ses prestations. » (Source service-public.fr)

Et une agence de communication ?

C’est une société qui emploie plusieurs salariés et réunit plusieurs métiers complémentaires au sein d’une même structure. Une agence de communication fonctionne autour de « chefs de projets » qui font le lien entre le client et les différents talents de l’agence, pour répondre au mieux aux attentes du client. C’est le chef d’orchestre du projet : il briefe le(s) créatif(s), suit la bonne exécution du projet en phase de production, il s’assure du respect du budget et des délais jusqu’à la fin de sa mission. En multipliant les compétences au sein de son équipe, une même agence de communication peut couvrir un plus grand éventail de prestation qu’un indépendant : Conseil, stratégie de communication, marketing ; création graphique, design ; rédaction ; photographie ; vidéo ; développement web, community management, etc.
.

10 raisons de préférer un
graphiste freelance à une agence

.
01. Son talent et son expertise

Agence ou freelance, pour choisir votre prestataire, vous devez vous fier en premier lieu aux réalisations présentées sur son site internet et à ses références. En choisissant un graphiste freelance, vous choisissez une seule et unique personne pour la qualité de SON travail, son univers graphique, son « écriture » personnelle et son expertise dans votre domaine précisément. Pour toutes ces raisons, vous aurez peu de chance d’être déçu par le résultat de sa prestation. En choisissant une agence et la multitude des talents qui la compose, vous n’avez pas la main sur LE créatif en charge de votre projet.

En agence, la force du collectif ne pousse pas forcément les différents talents à se remettre en question. La « sécurité » du salariat ne nécessite pas non plus le même investissement personnel des employés d’une agence. Alors que pour rester concurrentiel, un freelance doit continuellement se former et ne jamais se reposer sur ses acquis. Un indépendant passionné sera perpétuellement en quête de progression et d’acquisition de nouvelles compétences utiles à son client idéal.

02. Un interlocuteur unique et privilégié

En optant pour un graphiste freelance, vous aurez face à vous une seule et unique personne qui vous accompagnera du début à la fin de votre projet, de la prise de brief à l’exécution graphique, assurant une vraie cohérence sur toute votre communication. Avec un indépendant, vous pourrez échanger facilement, rapidement et sans intermédiaire, dans une véritable relation de confiance. En agence, c’est votre chef de projet qui se chargera, d’après vos instructions, de briefer à son tour les équipes créatives. En multipliant les intermédiaires, on augmente le risque de perdre en chemin des informations et du sens (Vous connaissez le téléphone arabe ?). Entre validation et allers-retours, tout prend aussi plus de temps (le graphiste pose une question au chef de projet qui la pose au client qui répond au chef de projet qui…). Avec un freelance, aucun intermédiaire entre votre cerveau et le sien !

03. La fidélité

Vous êtes satisfait de la prestation de votre graphiste et vous souhaitez lui confier une nouvelle mission. Pas de doute, vous êtes sûr que c’est la même personne qui s’occupera de vous. En agence, le risque est de voir la mission suivante confiée à une autre personne en interne. Il est important de savoir qu’il est aussi monnaie courante dans les agences de faire appel à des freelances pour diverses raisons (indisponibilité en interne, coûts plus intéressants…). Il est donc possible que votre projet soit confié à un indépendant sans que vous en soyez informés.

Votre première collaboration est une réussite, votre graphiste connait désormais bien votre marque et votre univers. Les prochaines demandes que vous lui ferez seront donc plus fluide et l’exécution plus rapide car il n’a pas besoin d’être briefé à nouveau. Vous gagnerez du temps, et donc de l’argent. Pour votre graphiste, un client fidèle est inestimable. Cela représente un gain de temps et une source de revenus réguliers plus que rassurante. La fidélisation de ses clients est d’autant plus importante pour un indépendant, car elle représente sa sécurité financière.

04. Son investissement personnel

En agence, la réussite de votre projet n’a pas d’impact direct sur les salaires des personnes qui s’en occupent. Qu’ils prennent du retard, ou que vous ne les recommandiez pas à votre entourage, ils n’en seront pas directement affectés et recevront leur salaire comme convenu à la fin du mois. Et comme c’est un travail d’équipe, à qui imputer la faute ? Pour un freelance, tout repose sur ses épaules. Votre satisfaction, et la vitesse à laquelle il réalise sa prestation ont des conséquences directes sur son chiffre d’affaire et ses revenus personnels. Forcément, ça motive à mettre tout en œuvre pour vous satisfaire (et facturer rapidement) et vous donnez envie de le recommander ou de faire de nouveau appel à lui. L’investissement et la motivation sont forcément plus important quand on travaille pour soi-même et pour des clients que l’on choisit, normal !

Car si vous faites appel à un graphiste confirmé, son expérience et le flux de demandes qu’il reçoit lui permettent – normalement – de sélectionner ses missions. Si il accepte de travailler pour vous, c’est donc parce qu’il en a ENVIE et qu’il souhaite s’investir dans la réussite de votre projet. J’ai personnellement cette chance aujourd’hui de pouvoir choisir les clients et les projets pour lesquels je veux travailler, ceux qui m’enthousiasment et qui me touchent, et cela profite toujours à mes clients. Nous faisons un métier créatif, qui demande de l’Inspiration. Encore une fois, personnellement, l’inspiration me vient toujours plus facilement quand je suis « motivée ». Et parce qu’il y a des histoires personnelles, des hommes et des femmes derrière chaque projet, je m’y investis toujours comme si c’était le mien, comme si toute sa réussite tenait entre mes mains.

05. Sa disponibilité

Parce qu’il est indépendant, seul et sans contraintes liées à son équipe ou sa hiérarchie, le freelance sera plus flexible sur les horaires et bénéficie d’une liberté profitable pour vous, client. À la différence d’une agence, le freelance ne doit pas attendre de validation de son/ses supérieur(s) avant l’envoi de son travail et sera le plus souvent dédié à votre projet, ce qui permet de bénéficier de plus de réactivité. Là où le consultant salarié en agence va s’arrêter à 18h et ne répond plus à son téléphone ou à ses e-mails, le freelance peut (s’il le veut bien) passer ses nuits à travailler sur votre dossier. ( Attention, cela ne veut pas dire les exploiter non plus ! )

En raison de cette forte souplesse d’emploi du temps, et de sa capacité à être plus « disponible », les délais imposés par les freelance sont souvent meilleurs. Et dans le cas où vous décidiez de participer à un événement de dernière minute, vous pouvez lui faire part de l’urgence de la création de cartes de visites ou d’autres supports de communication.

06. Son réseau

Travailler seul ne signifie pas être solitaire. Si le freelance a souvent un seul domaine d’expertise, il pourra facilement vous faire bénéficier de son réseau pour la réalisation de tâches qu’il ne maîtrise pas. Les collaborations entre indépendants sont nombreuses et courantes. N’ayant pas d’intérêt personnel à vous vendre telle ou telle prestation supplémentaire qu’il ne maîtrise pas, (contrairement à une agence qui pourraient vous inciter à signer pour une prestation plus large dans son champs de compétences), il vous mettra en relation avec d’autres professionnels adaptés à vos besoins spécifiques. Personnellement, j’ai constitué autour de moi un réseau de prestataires de confiance que je recommande à mes clients, en orientant toujours vers le professionnel le plus adapté à son univers et ses besoins. Alors oui, vous devrez être en contact avec chacun de ces prestataires, là où tout transitera par votre chef de projet en agence, mais vous bénéficierez de l’expertise pointue de chacun de ses indépendants spécialisés.

On voit aussi aujourd’hui fleurir un peu partout des « collectifs de freelance » qui permet de reproduire ce « schéma » de structures pluridisciplinaire tout en gardant les avantages de l’indépendance pour le client et le prestataire.

07. Ses tarifs

Pour la plupart, c’est sûrement une des raisons principales du choix du travailleur indépendant : les tarifs des freelances sont en moyenne moins élevés que ceux d’une agence. Cela s’explique simplement et logiquement par les charges moins importantes et les objectifs moins gourmands que ceux définis dans les agences. Concernant le montant de la prestation, l’indépendance du freelance lui permet davantage de flexibilité ; il sera potentiellement plus enclin à accepter une baisse de prix à la commande, là où l’agence propose souvent des prix fixés au préalable selon la prestation. Attention, le tarif ne doit jamais être la seule raison de votre choix. En plus, un indépendant qui brade ses prix n’est pas souvent gage de qualité.

08. Volume limité

Parce qu’il est par définition seul dans son activité et parce que les journées ne font que 24h, le freelance ne pourra pas répondre à des demandes trop grandes ou trop nombreuses à la fois. Il pourra cependant s’entourer et vous orienter vers différents talents similaires au sien pour répondre à la demande. Mais justement parce que sa capacité de travail est réduite, un freelance gère un nombre moindre de projets en parallèle. Moins de projets en même temps, cela signifie surtout plus d’attention et de concentration sur VOTRE projet.

09. L’humain

Pour moi, il est tout aussi important de choisir son prestataire sur la qualité de son travail que sur ses qualités humaines. Avoir un bon feeling avec votre prestataire me semble vraiment important. Car choisir un graphiste, c’est l’intégrer à votre projet pour un moment ou pour longtemps, c’est lui confier votre « bébé » et une petite partie de son histoire. Mais c’est aussi lui faire des critiques – constructives – sur son travail pour avancer main dans la main dans la conception de votre identité visuelle. Il faut donc que vous vous sentiez en confiance et libre de lui partager vos sentiments, bons ou mauvais. Un bon logo est souvent le résultat d’un cheminement et d’échanges réussis entre le client et son graphiste. Cet échange est moins évident quand vous ne parlez pas directement à la personne en charge de la création.

Avec un indépendant, il faut envisager ce travail comme un vrai partenariat, une collaboration, d’égal à égal, d’entrepreneur à entrepreneur. Forcément, il y a plus de proximité, de spontanéité, moins de formalités, on est dans une relation de confiance, de partage où l’humain passe avant tout. Et ça fait du bien aujourd’hui. Personnellement, il n’y a pas un client pour lequel je n’offre pas de petit « supplément » parce que cela me fait plaisir, parce que je m’attache à eux et leur projet, parce que je veux leur donner toutes les chances de réussir. En agence, la distance entre les créatifs et les clients ne permet pas ce genre de « faveurs » et de proximité, et c’est normal.
.

10. Les valeurs

Clairement, les premières années de sa vie de freelance, il ne faut pas s’attendre à gagner des milliers. On ne fait pas ça pour l’argent ou pour la facilité, car on consacre à son activité beaucoup plus de temps et d’énergie qu’un salarié. Souvent, le choix de devenir indépendant résulte d’une envie de prendre sa vie en main et de donner du sens à son quotidien, de s’investir personnellement dans des projets qui nous touchent, de prendre le temps nécessaire pour chaque client et les suivre de A à Z sans travailler dans l’urgence imposée par sa hiérarchie, être véritablement dans un accompagnement du client, avec qui on partagera les mêmes valeurs, d’apprendre à le connaitre pour réaliser la meilleure prestation possible. ( Personnellement, je ne travaille que pour des T(T)PE, et en regard de ma capacité de travail, je ne serais jamais riche. Et pourtant, je suis pleinement épanouie dans mon travail car j’aime énormément ce que je fais et les gens pour qui je travaille ).

Et parce qu’un indépendant doit communiquer aussi sur sa personne et sa personnalité, ce qui le rend unique, vous pouvez vous assurer en parcourant son site et en le suivant sur les réseaux sociaux d’être vraiment en phase avec votre prestataire. Cela facilitera sans aucun doute la bonne réussite de votre projet car plus il se sentira proche de vous, plus il pourra répondre avec justesse à vos besoins et vos problématiques. Partager les mêmes valeurs l’aidera à s’imprégner plus facilement de votre projet, à se mettre à la place de votre clientèle pour concevoir une identité visuelle qui saura les toucher. Bien sûr, un bon graphiste, professionnel et qualifié, saura le faire de toute manière mais cela rend les choses bien plus facile quand nous sommes « inspirés » par un projet.

Et maintenant ?

Vous êtes décidés à faire appel à un indépendant ? Je vous partage dans cet article des conseils pour bien choisir votre graphiste freelance et pour réussir votre collaboration.

Photo de couverture : © Cassandra McD.Leta C on Reshot

 

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque premier lundi du mois du contenu gourmand, l’agenda food mensuel, des liens utiles pour votre projet culinaire et des conseils graphiques pour votre identité visuelle :